Comment soigner l'apnée du sommeil sévère ?

soigner l'apnée du sommeil sévère

L’apnée du sommeil sévère est une maladie gênante au quotidien. Néanmoins, il existe des traitements très efficaces pour la contrôler.

L’apnée du sommeil, qu’est-ce que c’est ?

L’apnée est un trouble du sommeil qui implique une obstruction des voies respiratoires. Ainsi, pendant des périodes allant de 10 secondes à 1 minute, le patient cesse de respirer. 

L’apnée du sommeil est parfois confondue avec l’hypopnée, puisque les deux pathologies ont de nombreux points communs. Qu’est-ce que l’hypopnée ? Il s’agit d’un trouble du sommeil impliquant seulement une obstruction partielle des voies aériennes et une diminution du flux respiratoire. Il entraîne des symptômes très similaires à ceux de l’apnée du sommeil.

 

Quels sont les symptômes de l’apnée du sommeil ?

Le premier symptôme de l’apnée du sommeil est le ronflement. Attention toutefois : ronfler la nuit ne signifie pas forcément que l’on fait de l’apnée respiratoire. Dans près de 4 cas sur 5, les ronflements sont seulement liés à une forme bénigne de la rhonchopathie chronique. 

Puisqu’elles nuisent à la respiration, l’apnée et l’hypopnée du sommeil provoquent des réveils répétés au cours de la nuit. Outre les ronflements, les symptômes de l’apnée du sommeil ou de l’hypopnée impliquent donc : 

  • De la fatigue le matin et durant la journée
  • Une somnolence tout au long de la journée
  • De l’irritabilité liée au manque de sommeil

Naturellement, l’ampleur des symptômes dépend de la sévérité de l’apnée du sommeil. Plus les apnées sont fréquentes, plus vous risquez d’en ressentir les effets.

 

Comment déterminer la sévérité d’une apnée respiratoire ?

Le stade de sévérité de ce trouble obstructif est défini en fonction du nombre d’apnées par heure de sommeil. Ainsi : 

  • Entre 5 et 15, l’apnée du sommeil est dite légère 
  • Entre 16 et 30, l’apnée est dite modérée 
  • Plus de 30, l’apnée est sévère

En suivant un traitement adapté, la sévérité de l’apnée du sommeil peut diminuer jusqu’à ce que la maladie soit entièrement contrôlée. Naturellement, seul un médecin peut déterminer le stade de l’apnée du sommeil, en réalisant les examens adéquats. 

 

Faut-il consulter un médecin pour une apnée du sommeil ?

 

Si vous pensez souffrir d’apnée du sommeil, n’attendez pas pour consulter votre médecin traitant. En effet, il existe des méthodes très efficaces qui permettront aux professionnels de santé de déterminer si vous êtes atteint d’apnée du sommeil et, si oui, à quel stade de sévérité.

Pour ce faire, l’enregistrement du sommeil est la seule méthode fonctionnelle. Une polygraphie pourra vous être prescrite. Réalisée à domicile, elle permettra à un médecin spécialiste de dépister les éventuels troubles du sommeil.

Si nécessaire, une polysomnographie sera préconisée afin d’étudier votre sommeil plus en détail. Cet examen se fait dans un centre du sommeil ou dans un hôpital et nécessite de passer la nuit sur place. Une fois l’examen réalisé, le médecin pourra déterminer si vous faites de l’apnée du sommeil et à quel degré, afin de savoir quel traitement entamer.

 

Quels sont les traitements de l’apnée du sommeil sévère ?

 

Il existe de multiples traitements disponibles pour l’apnée du sommeil. Néanmoins, lors d’une apnée à degré sévère, le choix se porte vers la thérapie CPAP (ventilation à pression positive continue).

Le traitement consiste à porter un masque spécifique, raccordé à un appareil générateur de débit. Celui-ci pousse continuellement de l'air dans votre nez et votre gorge. Le jet d’air provoque une pression afin de garder vos voies respiratoires ouvertes, tout en les empêchant de s’affaisser.

La thérapie CPAP fonctionne pour l’apnée du sommeil sévère, mais également pour les formes plus légères. C’est pourquoi elle constitue aujourd’hui le traitement de référence.

 

Quelles sont les habitudes à prendre pour l’apnée du sommeil ?

 

Quel que soit le degré de l’apnée du sommeil, il est conseillé d’adopter certaines habitudes pour la contrôler. Par exemple, il est préférable de dormir sur les côtés plutôt que sur le dos, afin de favoriser la respiration.

De la même manière, il est important de ne pas consommer d’alcool le soir et de manger léger au dîner. Perdre du poids peut également aider à lutter contre l’apnée du sommeil. Si vous avez le moindre doute, référez-vous toujours à l’avis de votre médecin traitant.

Aussi, n’oubliez pas qu’en cas d’apnée du sommeil sévère, aucune méthode naturelle ne remplacera un traitement prescrit par un médecin.

Go up