Homéopathie et sommeil : ce qu’il faut savoir

homéopathie et sommeil

L’homéopathie est un concept de plus en plus apprécié. En effet, cette médecine douce permettrait de traiter un grand nombre de troubles, notamment ceux du sommeil. Découvrez tout ce que vous devez savoir à son propos.

Un bon sommeil, qu’est-ce que c’est vraiment ?

Bien dormir, c’est avoir un sommeil réparateur et suffisamment long. Pour ce faire, il est préférable d’avoir un bon rythme : se coucher et se lever à la même heure chaque jour. Il est également recommandé d’adopter de bonnes habitudes, comme pratiquer une activité calme avant de dormir ou manger léger le soir.

Néanmoins, de nombreuses personnes ont des troubles du sommeil : difficultés à s’endormir, réveils nocturnes, sommeil peu réparateur, etc. Les médecines douces comme l’homéopathie sont souvent considérées comme une solution idéale.

L’homéopathie, qu’est-ce que c’est ?

Médecine alternative, l’homéopathie consiste à consommer une substance provoquant les mêmes symptômes que ceux dont on est atteint, afin d’aider le corps à y faire face. Bien entendu, la dose administrée est très diluée : il faudrait une quantité bien plus élevée pour que les symptômes en question se manifestent.

Pour le traitement homéopathique, on utilise le plus souvent des granules en tubes. Notez que les produits utilisés en homéopathie peuvent parfaitement être bio.

Quelle homéopathie pour bien dormir ?

Vous vous posez certainement la question suivante : quelle homéopathie pour bien dormir ? Nous y avons déjà consacré un article complet. Néanmoins, voici quelques exemples parmi les remèdes d’homéopathie les plus efficaces :

  • Le Stramonium 9 DH
  • Le Nux Vomica 9 CH
  • La Coffea Cruda
  • L'Arsenicum Album 9 CH

Comment choisir entre l’homéopathie et la phytothérapie pour bien dormir ?

Connue depuis des millénaires, la phytothérapie consiste à traiter les troubles grâce aux propriétés des plantes. Pour ce faire, cette thérapie utilise notamment des huiles essentielles ainsi que des tisanes (infusions ou décoctions). Son efficacité a été prouvée par la science. Bien entendu, l’homéopathie peut parfaitement être utilisée en même temps que la phytothérapie pour des résultats optimaux.

La phytothérapie du sommeil est reconnue comme très efficace. Elle se fait principalement à l’aide de tisanes, notamment à base de valériane, de tilleul ou encore de passiflore.

Que faire si l’homéopathie ne suffit pas ?

Vous l’aurez compris si vous avez un trouble du sommeil léger, il existe de nombreux remèdes d’homéopathie pour bien dormir. Néanmoins, certains troubles du sommeil ne peuvent pas réellement être traités avec de simples granules d’homéopathie.

C’est par exemple le cas de l’apnée et de l’hypopnée qui provoquent respectivement des arrêts ou des diminutions de la respiration au cours de la nuit. Cela entraîne de nombreux réveils nocturnes, dont le dormeur ne se souvient pas, mais qui affectent considérablement la qualité de son sommeil.

Dans ces conditions, les remèdes homéopathiques n’apportent pas une solution de long terme. L’homéopathie pour l’apnée du sommeil est seulement complémentaire à un traitement médical. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez donc pas à consulter votre médecin traitant. Bien pris en charge, un trouble du sommeil peut parfaitement être contrôlé.

Source image à la une : Pixabay

Go up