Qu’est-ce que le sommeil paradoxal ?

le sommeil paradoxal

Le sommeil est divisé en cycles, qui eux-mêmes comportent des stades distincts. Parmi eux, on peut citer le sommeil léger, le sommeil profond et enfin le sommeil paradoxal. Au cours de celui-ci, l’activité du cerveau est très intense et le dormeur se met à rêver. Le sommeil paradoxal est une phase fondamentale pour la santé, et il n’a pas fini de passionner les scientifiques.

Dans ce guide, découvrez toutes les informations à connaître à propos du sommeil paradoxal.

En quoi consiste le sommeil paradoxal ?

Qu’est-ce que le sommeil ? Il s’agit d’une série de cycles, eux-mêmes composés de plusieurs phases clés. Le sommeil paradoxal est le stade final du cycle de sommeil. Au cours de ce stade, le dormeur se met à rêver. Le nom de cette phase fait référence à un élément précis : alors que le dormeur est profondément endormi, son activité cérébrale est très importante. En outre, les mouvements de ses yeux sont nombreux.

La science ne nous permet pas encore de déterminer précisément le rôle du sommeil paradoxal. Néanmoins, il est quasiment certain que cette phase joue un rôle dans la récupération émotionnelle. Certains spécialistes ont d'ailleurs étayé la théorie que les rêves servent à s'entraîner émotionnellement, afin de mieux faire face aux situations du quotidien.

Dans un billet du Journal des Femmes, cette théorie est notamment évoquée par le docteur Beaulieu, médecin somnologue. Selon lui, les rêves pourraient traduire symboliquement les conflits émotionnels que l’on ressent au moment du coucher, ou que l’on a éprouvé au cours de la journée.

Sommeil léger et sommeil profond : qu’est-ce que c’est ?

Avant le sommeil paradoxal, 2 stades distincts se déroulent : le sommeil léger et le sommeil profond. Le premier a lieu lorsque l’on vient de s’endormir. L’activité du cerveau baisse alors progressivement ; on plonge petit à petit dans le sommeil, mais on peut encore se réveiller très facilement s’il y a du bruit. À quoi sert le sommeil léger ? Probablement à préparer le corps et le cerveau à un sommeil plus profond.

Qu’est-ce que le sommeil profond ? Il s’agit de l’étape qui suit la phase de sommeil léger. Généralement, à ce moment, l’activité cérébrale ralentit fortement. Cela permet au cerveau de récupérer pleinement et aide notamment à mémoriser les informations acquises dans la journée.

Combien de temps dure le sommeil paradoxal ?

La durée d’un cycle de sommeil est généralement comprise entre 1 h 30 et 2 h. La phase de sommeil léger dure plus d’une demi-heure, tandis que la durée du sommet profond est d’environ 20 minutes. Le sommeil paradoxal, quant à lui, ne s’étend que sur une quinzaine de minutes.

Vous l’aurez compris : la phase de sommeil paradoxal est très courte, comparée à la longueur du sommeil long. Même si nos rêves peuvent paraître interminables, ils ne durent en réalité que très peu de temps. Le sommeil paradoxal a lieu à chaque cycle, et nous suivons généralement entre 3 et 8 cycles de sommeil par nuit. Il est donc normal de réaliser plusieurs rêves différents dans la même nuit.

Source image à la une : Pixabay

Go up