Ronflement et apnée du sommeil : comment les éviter ?

Comment éviter le ronflement et l’apnée du sommeil

Vous souffrez de ronflements et/ou d’apnée respiratoire ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ces troubles du sommeil : en quoi ils consistent, quelles sont les solutions et quand consulter.

Les ronflements, qu’est-ce que c’est ?

 

Les ronflements sont un bruit rauque qui survient pendant le sommeil. Il est provoqué par l’inspiration, et s’explique par le rétrécissement des voies respiratoires durant le sommeil. Dans la plupart des cas, le ronflement est seulement un symptôme d’une maladie nommée la rhonchopathie chronique.

Lorsque seuls les ronflements sont présents, il s’agit de la forme la plus bénigne de la maladie. Elle est sans gravité.

 

L’apnée du sommeil, c’est quoi ?

 

Alors que le sommeil est censé être un moment de calme, les ronflements peuvent être gênants pour votre conjoint(e). Néanmoins, à eux seuls, ils n’ont rien d’inquiétant. Si toutefois les ronflements sont interrompus par de réelles pauses de la respiration (de 10 secondes à 1 minute), il y a apnée.

L’apnée respiratoire est un trouble de la ventilation nocturne. Cependant, il n’est pas toujours facile de savoir quand on souffre de ce trouble du sommeil. Dans la plupart des cas, c’est le conjoint qui s’en rend compte. Mais, d’autres signes peuvent vous mettre sur cette piste : 

  • La sensation d’avoir mal dormi tout au long de la journée (pas seulement au réveil) 
  • Une somnolence pendant la journée alors que vous avez dormi assez longtemps 
  • Des maux de tête et de la fatigue oculaire 
  • Une mauvaise humeur qui se traduit par de l’irritabilité

 

Les ronflements et l’apnée du sommeil sont-ils graves ?

 

L’apnée respiratoire n’est pas grave en soi. Néanmoins, elle a pour inconvénient de nuire à la qualité du sommeil. En effet, ce trouble empêche le cerveau de passer en état de sommeil profond. Quand on souffre d’apnée du sommeil, la fatigue a des effets néfastes sur la vie quotidienne. 

En outre, l’apnée respiratoire peut contribuer à certains problèmes de santé. Elle entraîne notamment des conséquences sur le cœur, favorisant l’hypertension ainsi que les maladies cardiovasculaires.

Mais, le réel danger des apnées concerne le manque de sommeil : vous avez l’impression de dormir correctement, mais ce n’est pas le cas en réalité. Par conséquent, vous pouvez souffrir d’un manque d’énergie sans comprendre pourquoi.

 

Quelles solutions pour les ronflements ou l’apnée du sommeil ?

 

L’apnée du sommeil entraîne des conséquences sur la santé, contrairement aux seuls ronflements qui sont simplement gênants pour l’entourage. Mais, pour contrôler les ronflements et/ou l’apnée de la respiration, il existe des techniques naturelles. Parmi elles, on peut notamment citer : 

  • Dormir sur le côté et éviter de dormir sur le dos 
  • Surélever votre position et éviter de dormir sans oreiller 
  • Le soir, éviter de manger trop copieux ou de consommer de l’alcool 
  • Utiliser un humidificateur d’air, car l’air sec favorise les ronflements

Si toutefois ces méthodes ne fonctionnent pas, nous vous recommandons de consulter votre médecin traitant.

 

Quand consulter pour des ronflements ou de l’apnée du sommeil ?

 

En principe, toute suspicion d’apnée du sommeil doit donner lieu à une consultation. En effet, la plupart des personnes souffrant d’apnée du sommeil ne le savent pas. Nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant si vous avez : 

  • Des ronflements sonores qui gênent votre entourage
  • Des arrêts respiratoires remarqués par votre conjoint 
  • Des réveils fréquents la nuit, notamment pour aller aux toilettes
  • Vous vous sentez fatigué dès le matin, mais aussi pendant la journée

S’il suspecte une apnée de la respiration, votre médecin généraliste pourra vous rediriger vers un centre du sommeil. Un examen nommé polysomnographie pourra alors être réalisé. Pour ce faire, vous devrez passer une nuit dans le centre – ou à l’hôpital – afin que votre sommeil soit étudié grâce à des électrodes. 

Si l’apnée du sommeil est prouvée, sachez qu’il existe de nombreux traitements efficaces.

Go up